Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

©Maxence Manteaux


Merci pour tout
Comme un chiot dans un jeu de quilles
Après "Court sucré ou long sans sucre" et "1, 2, 3, Sardines", David Basant nous invite une nouvelle fois à franchir le seuil d'une entreprise, ici en compagnie d'un fils de famille empoté.
René-Pierre de La Valière aurait bien continué à vivre sa passion, la musique, sans pour autant en vivre. Las, Papa veut le faire rentrer dans le rang ! Le voici donc prenant vaillamment son courage à deux mains pour, à 30 ans bien sonnés, se présenter pour la première fois à un entretien d'embauche. Bien sûr, la RH, effarée devant ce type qui ne connaît rien à rien et récite, avec difficulté, des formules convenues, va le congédier quand son boss l'informe... qu'elle ne doit en aucun cas agir ainsi. Pourquoi ? Suspense ! Ce sera alors au tour de René-Pierre d'être mis K.-O. par le jargon incompréhensible en vigueur dans cette agence de com'. Pourtant, malgré son humour de neuneu et à force de persévérance, il y prendra goût, fera son trou et brillera même parfois. Las, les dures lois de l'entreprise auront raison de lui... mais alors, de nombreuses embûches l'auront rendu plus fort. Oui, il aura résisté à tout... et à toutes les femmes qu'il aura croisées... ou pas ! Égratignant deux valeurs refuges de notre société, la famille et l'entreprise, cette comédie est menée par deux excellents comédiens. Sophie Legrand incarne les femmes de cette histoire, parvenant à donner à chacune un ton, un vécu et un ressenti tout en dosant parfaitement authenticité et parodie. Didier Constant donne toute sa puissance comique naturelle à ce grand benêt qui cumule les gaffes, tant dans sa vie professionnelle que personnelle. Aussi suivons-nous avec délectation ce drolatique parcours initiatique !
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 22/07/2012

-
Haut