Connexion
Accueil Qui sommes nous Comment adhérer Fonctionnement Questions courantes Contactez nous

©Laurencine Lot


On est tous portés sur la question
To be sex or not to be sex ?
Après des succès comme "Le Tour du monde en 80 jours", "Mission Florimont" ou encore récemment "Dernier coup de ciseaux", la compagnie Azzopardi nous convie à sa nouvelle création qui se joue au théâtre du Mélo d'Amélie : "On est tous portés sur la question". Rencontre avec l'une des comédiennes, Élisa Sergent et l'un des co-auteurs, Hervé Devolder.
Hervé, comment pouvez-vous écrire une pièce à cinq auteurs ?
Hervé :
En fait, il y a quatre pièces courtes en un seul spectacle. Sébastien Azzopardi nous a fait la commande d'une pièce comique, courte de quinze minutes, avec deux hommes et deux femmes, sur un thème imposé - la sexualité - et dans lequel nous devions placer la réplique : "On est tous portés sur la question", avec liberté de lieu, de temps et de style.
Élisa :
Et Hervé (auteur du succès Chance !) a donc écrit une comédie musicale ! L'intérêt de ce concept, c'est qu'il en ressort quatre textes, en parfaite osmose et des styles complètement différents. C'est très ludique, en tant qu'acteur, de passer d'un univers à l'autre.

Quels sont ces différents univers ?
Élisa :
Le premier texte de Clément Michel parle d'un vieux couple qui ne s'y retrouve plus dans l'intimité et décide d'aller consulter un sexologue. L'homme est face à un spécialiste qui aborde le sexe avec une thérapie "frontale" et un vocabulaire résolument cru, tandis que la femme est face à une sexologue qui mise tout sur des conseils décoratifs... Cette opposition crée des situations burlesques et décalées qui se répondent avec énormément d'humour. Le second texte est de Carole Greep. Une femme se retrouve à faire des lapsus sexuels, comme le syndrome de La Tourette, en pleine visite d'appartement. C'est surprenant et chaque réplique fait mouche auprès du public !
Hervé :
Le troisième texte, de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, parle d'un couple qui va vivre sa première nuit, les rapports sont inversés, la femme très sûre d'elle et lui, timide, va avoir une panne... Le dernier, que j'ai écrit, qui s'intitule Musical X, nous convie à une ultime séance de répétition par une équipe d'acteurs porno avant le tournage d'un film à la fois x et musical. La situation offre des chansons improbables...
Élisa :
On chante... et on danse aussi, et vu le sujet, c'est acrobatique !
Hervé :
Chaque pièce a un début et une fin, totalisant seize personnages atypiques. Partant d'une écriture intime et personnelle, chacun des auteurs a fait ensuite ses retouches pour éviter les redites, et adhérer à une cohérence commune. Avec un thème comme la sexualité, on ne peut pas esquiver, on est en plein "train dans le tunnel", il n'y a plus qu'à assumer.
Élisa :
On passe de l'intimité du couple à l'image que l'on se fait du sexe au travers de cette comédie musicale complètement folle, c'est très osé et drôle sans jamais être vulgaire. D'après les retours du public, c'est un spectacle qui fait du bien et tout le monde se sent concerné par ce sujet universel !
Dossier par Samuel Ganes
Paru le 13/04/2012

-
Haut