Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Le Torticolis de la girafe
Justine Heynemann dirige Grégoire Baujat, Mounir Margoum, Marie-Ève Perron et Alexie Ribes dans "Le Torticolis de la girafe", de Carine Lacroix. Une "valse électrique" qui réunit huit personnages en quête d'amour.
Ce sont "des êtres en marge, peu adaptés à la dureté du monde, des laissés-pour-compte de la réussite sociale", explique la metteure en scène, Justine Heynemann, à propos des protagonistes du Torticolis de la girafe. "Pour s'en sortir, ils s'inventent tous une vie rêvée, poursuit-elle. La fantaisie leur permet d'échapper à la médiocrité. Et c'est ainsi qu'ils échafaudent une conception très personnelle de 'leur bonheur', pas vraiment dans les clous de ce qu'ils peuvent espérer 'en vrai'. Leur quête est encore celle de l'enfance, cette période de la vie où l'on 'joue à'..."

Sur la scène du théâtre du Rond-Point, Grégoire Baujat, Mounir Margoum, Marie-Ève Perron et Alexie Ribes incarnent ces huit personnages qui veulent croire en leurs rêves et se persuader que tout est toujours possible. Au sein d'un espace "décalé, empreint de poésie, hors de tout réalisme ou naturalisme" - un espace inspiré de l'univers de Jacques Tati - les quatre comédiens donnent naissance aux situations absurdes et surréalistes du texte de Carine Lacroix. Des situations qui, entre rire et gravité, interrogent les thèmes du manque, de la frustration, de l'impuissance à être ensemble.
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 15/03/2012

-
Haut