Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Giovanni Cittadini Cesi


La Loi du marcheur
Sous la direction du metteur en scène Éric Didry, le comédien Nicolas Bouchaud dialogue avec la parole et la pensée du critique de cinéma Serge Daney. Une réflexion sur la position de spectateur et le rapport à l'art.
Adaptée de Serge Daney, Itinéraire d'un ciné-fils (un film de Pierre-André Boutang et Dominique Rabourdin autour d'entretiens réalisés par Régis Debray), La Loi du marcheur rend hommage à l'une des grandes figures de la critique cinématographie française. Rédacteur en chef des Cahiers du cinéma, journaliste à Libération, fondateur de la revue Trafic, Serge Daney était tout autant passionné par les hommes, par le monde, que par le septième art. Sur la scène du théâtre du Rond-Point, Nicolas Bouchaud investit la parole du critique sans pour cela chercher à incarner son personnage.

"Daney est comme un grand frère, un ami jamais rencontré, explique le comédien. Souvent, comme acteur, nous dialoguons avec des fantômes. C'est comme cela que je voudrais approcher Daney, dans un dialogue. Il ne s'agira pas de l'imiter, de m'identifier à lui au sens où l'on parle de se glisser dans la peau d'un personnage. Il s'agira donc de jouer avec Daney et non pas à sa place..." Jouer avec Serge Daney en explorant notre rapport à l'art, en se posant quelques questions : quel spectateur sommes-nous, quel spectateur souhaitons-nous être, qu'acceptons-nous de recevoir de l'autre ?
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 10/12/2011

-
Haut