Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Jérôme Ortega leader des Échos-Liés
Récit d’une success story
Tout a commencé en 1998. Ortega (son prénom il l'a abandonné car, lorsqu'il vivait en Espagne, on l'appelait Geronimo !), Ortega donc, prof de hip-hop, forme un groupe musical en Belgique, avant de partir en Espagne pour participer, avec des danseurs de hip-hop, à des spectacles de rue.
Revenu en France, il monte un nouveau groupe, avec des comédiens et acrobates. Les Échos-Liés sont nés. "Échos-Liés c'est à la fois l'école de la vie - on apprend tous les jours - et ce que nous sommes, des échos un peu perdus qui, reliés ensemble, deviennent une force capable de faire beaucoup de bruit et de partir dans la bonne direction pour cultiver l'énergie positive." Pour définir ce mélange de disciplines (jonglage, cirque, danse, arts martiaux, humour, hip-hop, poésie...) qui les caractérise, Ortega invente un mot, "Échostyle" : "On prend ce qu'on aime dans une discipline, on enlève ce qu'on n'aime pas et on ajoute notre style." Alors, avec des spectacles d'une vingtaine de minutes, ils sillonnent la France, la Belgique, la Suisse et l'Espagne, à la recherche de villes où le spectacle de rue est autorisé.

Ça fonctionne tout de suite : on leur propose de se produire dans des hôtels, lors de rencontres sportives... et, en 2009, de participer à l'émission de M6, La France a un incroyable talent... où, dès leur premier passage, ils décrochent trente-sept contrats professionnels ! Maintenant, Ortega a envie de jouer dans un théâtre. Au culot, il contacte Gérard Louvin qui leur prête Bobino pour une soirée... annoncée directement à la télé, le jour où ils gagnent la finale. Résultat, "la salle est blindée à craquer et l'accueil public est extraordinaire". Conforté dans son envie, Ortega investit tout dans une production et, après une rencontre fructueuse avec Jean-Pierre Bigard, les Échos-Liés vont au Palais des Glaces. C'était l'année dernière et ça a marché d'enfer grâce au bouche à oreille. Heureusement, car Ortega l'avoue "en tant que producteur, je me sentais un peu à la ramasse". Alors, pour cette rentrée, il s'est professionnalisé et a beaucoup travaillé en amont.

Ainsi, une toute nouvelle équipe, pro, castée en France et à l'étranger, sera-t-elle sur scène dans Énergie positive, un spectacle entièrement "upgradé" qui comportera 30% de nouveautés, un fil conducteur racontant l'histoire du groupe et "plein de tableaux, d'énergies différentes, d'ambiances". Mais figurez-vous que la troupe vue au Palais des Glaces continue à se produire dans des programmes courts ! Car les Échos-Liés sont demandés un peu partout, y compris en Chine - pour représenter la France, à la demande de l'Ambassade de France, rien que ça ! - et aux USA dans le plus grand festival de danse par exemple, le Carnival, où, après les avoir vus, de gros producteurs hollywoodiens ont voulu les garder ! Cependant, ils ont préféré aller à Bobino car leur véritable défi est là : prouver qu'ils sont "également au top" avec ce spectacle d'une heure et quart "qui est l'aboutissement" de ce qu'ils savent faire !
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 28/10/2011

-
Haut