Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Bruno Perroud


Arnaud Ducret
Sur les traces d’Albert Dupontel
Si le spectacle d'Arnaud Ducret s'intitule "Pareil... mais en mieux", ce n'est pas par hasard. Du Point Virgule au Dix-Heures, il l'a en effet, tel le meilleur des artisans, remis sur le métier pour le parfaire. Une aubaine pour les spectateurs !
Originaire de Rouen, ce trentenaire s'est lancé dans le one-man-show après avoir découvert son maître, Albert Dupontel. Dès l'âge de 12 ans, en effet, il interprète les sketches de son idole... dans une pizzeria. Cours Florent, castings, il apprend aussi à chanter et à danser (d'ailleurs, on a pu apprécier l'ensemble de ses talents dans le musical Spamelott des célèbres Monty Python). Puis il entre à la matinale de Rire et Chansons pour laquelle il écrit des sketches... avec Jérôme Commandeur. C'est ainsi qu'il acquiert le sens de la vanne, de la structure du sketch...

De là, naît un premier one-man-show qu'il jouera longtemps au Point Virgule, dans une mise en scène de Jérôme. Il y raconte Rouen, sa famille, son enfance... et les drôles de personnages qu'il y a croisés (dont un prof de karaté complètement givré) et s'y présente comme un fanfaron, avec beaucoup d'autodérision... Tout ça, à sa manière car, s'il n'est pas de Marseille, l'exagération, ça le connaît ! "Fabuleuse vitrine", ce spectacle lui permet de jouer dans nombre de films, téléfilms et séries, dont Caméra Café La Boîte du dessus, où il interprète avec brio le personnage de Franck Gaillard, un cadre commercial du genre néo-beauf. Le réalisateur de la deuxième saison de cette série est Karim Adda. Réalisateur de courts-métrages et de la série Scènes de ménages, Karim Adda avait auparavant fait partie de l'aventure de la célèbre troupe Les Voilà dont certains d'entre vous se souviennent peut-être encore avec autant de délice que de nostalgie.

Un soir, Karim va voir le spectacle d'Arnaud au Point Virgule... et lui fait ensuite part de quelques remarques... qui, aussitôt, font tilt : Arnaud l'engage comme "œil extérieur" pour son spectacle qu'il présentera ensuite, entièrement remanié, au Palais des Glaces, puis aujourd'hui au théâtre de Dix Heures. Il est alors enrichi de nouveaux sketches coécrits par Arnaud et Karim et d'une mise en scène qui met en abyme un personnage aux multiples facettes et fait intervenir beaucoup de monde, en coulisses notamment, coulisses où les personnages se disputent pour avoir le privilège d'être mis en lumière par le comédien.

Côté direction d'acteur, Karim a poussé Arnaud à réduire la partie stand up pour, au contraire, mettre en exergue sa propension à magnifiquement incarner des personnages. Bref, voici un spectacle "en mieux" qui devrait provoquer l'adhésion de tous les spectateurs aimant rire en bonne compagnie, car Arnaud est un comédien vraiment doué, pêchu, d'une belle prestance et d'une présence
remarquable !
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 30/09/2011

-
Haut