Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Pierre Jacquemont


La Dernière Leçon
Marchez dans le couloir de la vie
Prix Renaudot des lycéens en 2004, "La Dernière Leçon" de Noëlle Châtelet est ici adaptée et mise en scène par Gérald Chatelain au théâtre Artistic-Athévains, avec Catherine Rétoré, Natacha Stoyanova et Sylvain Blanchard. Une femme écrit à sa mère défunte, qui a choisi de mourir quelques semaines auparavant.

Gérald Chatelain évoque la genèse de cette pièce : "À sa lecture, j'ai repensé à 'La Ballade de Narayama', ce film du réalisateur japonais Shohei Imamura, où les habitants d'un petit village sur les hauteurs du Shinshù, avaient coutume de s'en aller mourir volontairement au sommet d'une montagne, passés leurs 70 ans.

Ici, 'La Dernière Leçon' est un chant d'amour. Celui d'une fille à sa mère qui, âgée, s'est donné la mort pour ne pas attendre la déchéance : 'Mourir debout, mourir seule.' L'écriture est acérée, pudique. L'auteure raconte aussi le bonheur de leur vie complice dans les dernières semaines, de cette transmission d'une mère qui, à travers un choix implacable, lui donne une dernière leçon de vie." On parle de la vie à travers la mort, sans jamais être dans le drame : "Ce n'est pas un récit-témoignage avec la question de société sur le droit de mourir, mais un conte philosophique, un voyage intérieur, initiatique.

Catherine Rétoré est cette femme tour à tour enfant, jeune fille, puis adulte. Elle est aussi musicienne, flûtiste. Le souffle, celui de la vie, celui qui l'aide à tenir debout, à apprivoiser la mort de l'autre... Deux autres personnages accompagnent ce voyage : la Mère et la Mort qui sont traitées en théâtre d'ombres et marionnettes. Il y a une poésie forte, contrepoint à la gravité du propos, comme
l'humour présent, car cette mort désirée n'est que
Zoom par Samuel Ganes
Paru le 22/06/2011

-
Haut