Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


David Rebouh
directeur du Théâtre Musical Marsoulan
Depuis son ouverture au cœur du 12e arrondissement en novembre 2008, à deux pas de la place de la Nation, le Marsoulan ne désemplit pas. Avec son associé, le metteur en scène, comédien et chanteur, David Rozen, David Rebouh dirige le lieu de main de maître. Avec nous, il jette un regard sur ses premières années.
Quel bilan faites-vous de ces deux ans et demi à la direction du Théâtre Marsoulan ?
Un bilan très positif. Dès le début nous avons eu beaucoup de monde ; il y avait l'attente d'un théâtre dans ce quartier, et plus généralement - pour Paris et la banlieue - d'un théâtre musical. Nous demeurons dans ce créneau opéras, opérettes, comédies musicales, contes musicaux pour enfants. Beaucoup de fidèles viennent et reviennent, des centres de loisirs aussi car nous avons beaucoup de spectacles pour enfants. Mais le soir, c'est aussi un théâtre pour tout public.

Comment fait-on pour s'imposer à Paris au milieu des autres nouvelles salles et des grands théâtres privés ?

Nous avons de nombreuses représentations par mois, avec un choix varié de spectacles dont quelques blockbusters comme Kid Manoir que l'on produit depuis trois ans ici et en tournée. Tout ce choix draine beaucoup de bouche-à-oreille. Nous ne faisons pas partie du Fonds de soutien du théâtre privé, nous n'avons pas de subventions non plus. Nous ne comptons que sur nos moyens. Nous accueillons les compagnies en coréalisation sans minimum garanti, ce qui permet de mieux rémunérer les artistes. Je préfère un lieu vivant 7 jours sur 7 et rempli d'artistes qu'un théâtre qui ne serait ouvert que trois jours par semaine !

Quels sont vos critères artistiques ?

De bons chanteurs et de bons comédiens, des spectacles faisant preuve de qualités artistiques pour les décors et les costumes, et nous tenons à ce que tout soit toujours chanté en direct. Même si nous sommes une "petite salle", nous voulons que les gens en aient "pour leur argent" et qu'ils ne soient pas déçus en sortant. Nous sélectionnons les spectacles à Avignon ou par dossiers aussi, car ici, en permanence, tournent 14 spectacles par mois ! Pour les spectacles tout public, nous essayons de programmer conjointement un classique (opéra ou opérette) et un spectacle moderne.

Quelles sont les possibilités de ce lieu ?

La scène est relativement grande : 10 mètres d'ouverture sur 6 mètres de profondeur, ce qui offre de bonnes possibilités, nous avons 200 places, de bonnes possibilités d'éclairages, un piano à queue et un piano droit. Nous sommes une entreprise de 7 personnes fixes plus tous les artistes et les régisseurs : une petite PME !
Interview par François Varlin
Paru le 06/05/2011

-
Haut