Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Anthéa Sogno
Le théâtre, sa passion
C'est évident, Anthéa vit pour et par le théâtre. Pour synthétiser la carrière de cette auteur et comédienne passionnée et dotée d'une grande force de travail... et d'autant de persuasion, trois chiffres suffisent : "Une nuit avec Sacha Guitry" joué 700 fois, "Ciel mon Feydeau",
500 fois, "Quoi de neuf Sacha Guitry" 600 fois ! Aujourd'hui, la Comédie Bastille reprend son "Victor Hugo mon amour".
Anthéa, comment êtes-vous "entrée en théâtre" ?
À 20 ans, cette nécessité s'imposa à moi, sans que je sache pourquoi. Depuis, j'ai pu l'analyser. J'ai eu tellement de chance dans l'existence - naissance sous le soleil, à Monaco, au sein d'une famille extrêmement aimante qui m'a inculqué de saines et fortes valeurs -, que j'ai eu besoin de la partager, en pensant à tous ceux qui n'ont pas eu le quart du millième de ce que j'ai eu. C'était mon devoir, c'est devenu ma passion.

Pourquoi avoir tout de suite monté votre propre compagnie ?

Mon premier agent m'a très vite fait comprendre que j'étais loin d'être la seule à chercher à travailler et conseillé, avec raison et à cause de mon impatience et de mon exigence, de monter mes propres projets. Certes c'est difficile et épuisant car, du matin au soir, je pense et agis pour mes "bébés", mais quelle liberté ! Et comme si cela ne me suffisait pas, je suis, avec ma chère mère, en train de créer un théâtre sous notre maison ! Je vais donc devoir conjuguer Paris et Monaco, sans compter les tournées et ma vie de famille, mais quelle formidable aventure !

Vos spectacles parlent, et font parler, de grands auteurs. Pour quelles raisons sont-ils vos sources d'inspiration ?

En prenant de leur temps pour venir nous voir, les spectateurs espèrent passer un bon moment, apprendre, rire, s'émouvoir, vivre une expérience nouvelle... Quand il s'agit d'écrire pour eux, j'éprouve une vraie peur face à la feuille blanche car je manque de confiance en moi. Le public a besoin des lumières de ces auteurs. Ce qu'ils ont écrit sera toujours tellement plus intelligent, fin, pertinent et juste que ce que je pourrais écrire. Ma seule supériorité, éphémère, sur eux est d'être vivante. Alors, je m'associe à eux, je prends leur talent absolu, ils prennent ma vie et ensemble, nous parvenons à notre but commun : être utiles !

Que raconte Victor Hugo mon amour ?

L'une des plus belles histoires d'amour ayant jamais existé ! Juliette Drouet et Victor Hugo se sont aimés pendant cinquante ans. Des extraits de leur extraordinaire correspondance - vingt-trois mille six cent cinquante lettres - composent les dialogues. Juliette qui sacrifia sa carrière d'actrice, fut la muse d'Hugo, recopia intégralement son œuvre, lui sauva la vie pendant le coup d'État, le suivit en exil et sauva la malle contenant des manuscrits dont celui des Misérables. À travers elle, je rends hommage à toutes les femmes qui vécurent dans l'ombre d'un grand homme sans vraiment
Interview par Caroline Fabre
Paru le 23/11/2010

-
Haut