Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Frédéric Souterelle
Pour “Les Jumeaux romantiques” au Ranelagh
Le Ranelagh présente "Les Jumeaux romantiques", une pièce née à l'occasion du bicentenaire à la fois de Musset et de Chopin et mise en scène par Frédéric Souterelle.
Frédéric, s'agit-il d'une confrontation, fictive, entre ces grands créateurs qui, bien qu'ayant aimé la même femme, George Sand, ne se sont jamais rencontrés ?
Non, c'est un spectacle "autour" de Musset et de Chopin comprenant Les Nocturnes de Chopin et Les Nuits de Musset (dont La Nuit de juin restée inachevée) au cours desquelles un poète dialogue avec sa muse. Deux extraits de la Confession d'un enfant du siècle viennent en outre introduire deux des Nuits.

En quoi a consisté votre travail sur ces œuvres romantiques par excellence ?
Leur lyrisme se suffisant à lui-même, je les ai théâtralisées en optant pour une forme vivante. Pour cela, j'ai choisi de présenter les Nuits non pas dans l'ordre de leur écriture mais bien dans la chronologie de l'action, à savoir une histoire d'amour entre un homme et une femme. Deux fabuleux comédiens, Jade Lanza et Grégoire Bourbier, font passer le public du rire aux larmes car je n'ai pas oublié que Musset et Chopin étaient, au moment de ces créations, deux gamins de 25 ans qui, en dehors de leurs périodes neurasthéniques, passaient pour de sacrés rigolards. Ainsi, pour moi, La Nuit d'août est clairement une scène de ménage, comme je fais se dérouler une autre de ces Nuits dans un cabinet de psy. De ce décalage naît un comique de situation contribuant à rendre ce spectacle amusant et joyeux !
Interview par Caroline Fabre
Paru le 15/12/2010

-
Haut