Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


“Le Gorille”
Après Opéra panique et Le Rêve sans fin, cette adaptation de la nouvelle Rapport pour une académie de Franz Kafka signe la troisième collaboration du comédien Brontis Jodorowsky avec l'auteur et metteur en scène Alejandro Jodorowsky : "Ce texte a marqué mon père quand il était jeune et lui a laissé une vision désespérée de l'humanité, le gorille de cette fable étant obligé, pour être accepté dans la société des hommes et retrouver sa liberté, de devenir autre chose que ce qu'il est, à savoir un humain... Alejandro m'a proposé de ré-explorer son adaptation du Gorille, dont la première version, datant des années 1970, ne le satisfaisait pas vraiment. Dans le texte de Kafka, le gorille devient un phénomène de music-hall broyé par le système. Sur scène, nous avons souhaité lui ménager une issue pour ne pas conclure sur une note sombre et déprimante. Ce gorille, récompensé par une académie universitaire pour sa métamorphose, fait son discours de réception au cours duquel il raconte sa vie. Son récit est alors incarné, et le jeu ponctué de passages musicaux et de scènes de mime." Soit une allégorie sensible et mordante de la vacuité de notre système de valeurs : "Pour être accepté par le groupe, nous nous conformons à ses modèles et nous éloignons sans cesse de ce que nous sommes profondément. Ce conformisme n'est jamais que la peur de ce qu'est l'autre réellement. Notre défi consiste à trouver le passage permettant de s'inscrire dans la société sans perdre l'essence de ce qui nous caractérise."
Zoom par Alain Bugnard
Paru le 15/10/2010

-
Haut