Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Frank Delay et Franck Le Hen
“Bonjour ivresse !”
Après "Les homos préfèrent les blondes", Franck Le Hen nous offre une nouvelle comédie sentimentale générationnelle comme il en a le secret, dans laquelle il donne la réplique à l'ex-chanteur des 2Be3 Frank Delay, sous la direction de Christine Guia, et aux côtés d'Agnès Miguras et Caroline Gaget.
Benoît s'apprête à fêter son trentième anniversaire. Comme le lui rappelle douloureusement un mémorandum rédigé à l'adolescence, il est loin d'avoir accompli tout ce qu'il s'était promis de faire avant cet âge fatidique. L'improbable soirée qu'il va passer auprès de sa sœur et de sa meilleure amie lui permettra - peut-être - de rejoindre le monde des adultes puisqu'un invité-surprise, surgi du passé, le confrontera à ses angoisses et contradictions.

Franck Le Hen
"Dans Les homos préfèrent les blondes, je jouais un hétéro qui se faisait passer pour un homo. Ici, j'ai voulu écrire une comédie autour d'un personnage gay next door, c'est-à-dire assez commun : ni efféminé ni viril. Je n'ai toutefois pas l'impression d'écrire sur l'hétérosexualité ou l'homosexualité. Ce sont avant tout des pièces populaires et générationnelles sur la famille, les amis, les amours, même si je tends à 'normaliser' en filigrane l'homosexualité. Je suis très influencé dans mon écriture par des séries américaines comme Friends, Sex and The City, Will & Grace aussi bien dans le rythme que les dialogues ou le ton. Mon personnage est une sorte de Bridget Jones à la sauce gay : il se plaint tout le temps mais ne fait pas grand-chose pour que ça aille mieux, picole avec sa meilleure amie, cherche le grand amour mais ne fait que des plans 'cul' sur Internet !"

Le fringant Frank Delay - et ses indubitables atouts d'ex-boy bander - l'aidera-t-il à mettre un point d'orgue à sa crise d'adolescence ?
"Après l'aventure 2Be3, je suis assez logiquement arrivé au théâtre puisque nous avions tourné un sitcom avec le groupe, Pour être libre, diffusé sur TF1. Suite à cette expérience, j'ai suivi les cours du Studio Pygmalion afin de peaufiner ma technique de comédien et c'est ainsi que je suis arrivé sur la scène de l'Essaïon en 2007 dans une comédie intitulée 'L'Anniversaire', un trio dans lequel je jouais aussi l'élément perturbateur. Franck Le Hen a alors pensé à moi pour le rôle qu'il était en train d'écrire : un personnage brut de décoffrage et délirant qui me permet de m'amuser de l'image que l'on peut avoir de moi. Je suis censé représenter l'homo viril de base qui, grâce à son physique de strip-teaseur, s'est débarrassé de l'étiquette de tapiole qu'on lui avait collée au lycée ! Comme le personnage de 'L'Anniversaire', c'est un révélateur puisqu'il fait partie de l'histoire familiale de Benoît, et son irruption dans cette soirée va permettre aux personnages de régler leurs comptes avec leur passé."
Portrait par Alain Bugnard
Paru le 01/01/2010

-
Haut