Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Marie-Christine Danède
D.R.


Je t’aime
“C’est épouvantable des gens qui s’aiment pour des gens qui ne s’aiment pas !”
Voici une pièce de Guitry, peu connue, actuellement au Théâtre 14, qui raconte l'histoire d'un jeune couple amoureux, jalousé par des gens acerbes et très envieux. Rencontre avec le metteur en scène Éric-Gaston Lorvoire, et la comédienne Marie-Christine Danède.
Éric-Gaston Lorvoire
sort du Théâtre-École de Reims, dirigé par Robert Hossein, pour suivre ensuite les cours de Tania Balachova, Raymond Rouleau et Jean-Laurent Cochet. Metteur en scène et adaptateur, on lui doit récemment Le Plaisir de Crébillon Fils ou encore Stabat Mater d'Antonio Tarantino. "Cette pièce courte de Guitry est peu montée et je l'ai choisie car c'est un ravissant divertissement. Il y a un couple qui s'aime, se marie et est heureux. Puis il y a ces gens méchants, car malheureux du bonheur des autres, et c'est tout ! C'est élégant, corrosif et reposant. C'est royalement écrit et c'est une vraie bulle de fraîcheur. C'est léger, drôle et beau à la fois, avec ces personnes qui disent du mal des autres juste parce qu'elles sont envieuses. Guitry est toujours gai et acide dans son écriture, et cette pièce est la déclaration d'amour à Yvonne Printemps avec laquelle il la jouera. C'était une façon détournée de vivre son amour pour elle au grand jour. Pour moi, Je t'aime 'c'est l'élégance d'un sourire', c'est une déclaration passionnée au théâtre. Regarder du Guitry, c'est comme boire un bon vin. C'est délicieux !"

Marie-Christine Danède

suit les cours Périmony et débute avec Francis Nani, l'actuel directeur du théâtre du Palais-Royal. Elle va évoluer de mains de maître en metteurs en scène confirmés comme Pierre Mondy, Régis Santon ou encore Christophe Lidon. Elle évolue sur des répertoires et auteurs très divers de Feydeau à Tchekhov en passant par Maupassant ou Horovitz. "Je me suis surprise à penser que ce serait la première fois que je jouerais du Guitry ! J'ai toujours joué des pièces comiques et dramatiques sans préférence ni distinction, car j'aime passer de l'un à l'autre. C'est délicieux de pouvoir toucher les gens et aussi de les faire rire. J'aime mélanger sans cesse l'un à l'autre, j'ai un goût prononcé pour le doux-amer. Cette pièce est une délicate histoire d'amour... de deux jeunes gens... où je n'ai donc pas le rôle principal (elle rit). J'ai toujours des seconds rôles mais atypiques, avec du caractère. Ici, je joue une vraie vipère, ce que je ne suis pas dans la vie. J'adore jouer des rôles de composition, des méchantes. Mais qui sait ? Il y a tellement de choses en nous. Tout ce qui sort de nous sur un plateau est sûrement une face cachée, non ? Nous sommes tous doubles après tout. Dans tout être, il y a une part à sauver... et moi, j'ai toujours envie de sauver mes personnages, je crois en l'Humain."
Dossier par Samuel Ganes
Paru le 14/06/2010

-
Haut