Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


L’Ombre Orchestre
Un spectacle enchanteur
La clarinette et l'accordéon au conservatoire de Périgueux, la danse avec Philippe Ménard, le mime avec Nola Rae et à l'école Desmond Jones à Londres, le théâtre gestuel avec Fiat-Lux et à l'École Lecoq, le montage vidéo à l'Adac... autant de disciplines que Xavier Mortimer a acquises avant qu'il n'y puise tous les éléments qui nourrissent
ce spectacle atypique, aussi étrange que captivant.
Avec son visage effilé, ses cheveux frisés et ses pantalons trop courts, le bonhomme a des allures de clown lunaire. Pourtant, nous ne nous attendons certainement pas à l'univers dans lequel il va nous attirer tel un aimant. S'il a toujours un instrument dans la main, c'est parce que la musique est l'un des personnages principaux de cette féerie. Venu donner un concert, ce musicien singulier se démultiplie en autant d'ombres qui semblent représenter ses terreurs. De fait, tout lui échappe, du piano qui vole à la clarinette qui fait des bulles, en passant par le serpent charmé par sa flûte et bien d'autres trouvailles encore que je ne dévoilerai pas. De ce monde peuplé d'ombres facétieuses, de bulles intempestives, de jongleries aériennes, d'objets vivants et autonomes, Xavier Mortimer, avec la complicité de son metteur en scène Jean-Paul Rolin, est le grand ordonnateur. Il nous offre un sublime moment hors du temps et suspendu entre magie, délicatesse, humour et poésie, le tout parfaitement maîtrisé, qui esbaudira petits et grands et plongera tout un chacun dans l'émerveillement le plus total.
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 01/01/2010

-
Haut