Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Chantal Depagne-Malazon


Coup de griff’
Imaginez une multinationale ayant racheté la plupart des entreprises du monde entier, capable de satisfaire le moindre de vos caprices à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, y compris celui de vous proposer une nouvelle épouse alors que vous êtes en plein divorce, et conforme à vos goûts puisque vous êtes profilé sur Internet depuis une semaine !
Pièce d'anticipation ? C'est en tout cas à une comédie burlesque, fine et intelligente que nous convient Bernard et Momoko Fructus, les auteurs et interprètes de cette fable commerciale mise en scène par Christophe Luthringer : "La manipulation et le monde de la consommation sont des obsessions que nous avions envie de traduire par une comédie sans être moralistes.




Depuis l'arrivée du Net et des mobiles, nous subissons en permanence des arguments de vente de commerciaux et sommes tous imbriqués dans un marasme de folie consumériste alors que les ressources de la planète ne sont pas extensibles." Dans cette comédie à trois personnages (vendeur-client-produit), Bernard incarne le représentant : "Il possède toute la panoplie du grand commercial, souriant, mielleux, culotté, pugnace, opportuniste, insensible, fier de la boîte et du produit qu'il défend. Ma victime [Christian Lucas], d'abord outrée par sa proposition, se laisse prendre au piège : non, la fille qui lui est proposée n'est pas une prostituée. Au contraire, ce commerce est légal et même favorisé par l'État ! Ce qui nous intéressait était l'argumentation destinée à faire accepter l'inacceptable !" Heureusement, la réalité finissant toujours par rattraper la folie : "Ce concept de filles à marier fonctionne tellement bien que les épouses parfaites ne sont pas aussi douées qu'elles sont censées l'être contrairement à ce que vantent leurs fiches techniques !"
Zoom par Alain Bugnard
Paru le 08/07/2009

-
Haut