Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Philippe Jacquin


Mission Florimont
Après l'unique et irrésistible Tour du monde en 80 jours - toujours à l'affiche du Café de la Gare avec plus de 800 représentations -, Sébastien Azzopardi et Sacha Danino récidivent dans le registre de l'épopée folle et furieuse avec Mission Florimont.

Agent très spécial du roi de France, Florimont de La Courneuve devra déjouer mille et un complots afin d'honorer la mission qui le conduira jusqu'à Rome. En chemin, il rencontrera l'Amour en la personne de Marguerite de Vivienne, qui prend ici les traits de la pétillante Julie Victor, que l'on a pu voir à l'affiche de Chance, Cabaret ou Fame : "Cette pièce est une machine à laver de références historiques, une création totale par deux jeunes talents bourrés de fantaisie, d'humour et de dérision.

L'action est censée se dérouler pendant la Renaissance mais le texte regorge de clins d'œil à notre époque. Sébastien et Sacha établissent des liens avec l'actualité politique : cette comédie est un pied de nez à la classe dirigeante qui, victime de sa mégalomanie et convaincue de sa supériorité, gouverne sans humanité. Il en ressort cette impression universellement partagée que toutes les époques se ressemblent en matière de pouvoir." Dans la lignée de la mise en scène du Tour du monde, "le montage relève de la bande dessinée : on passe d'un état à l'autre sans transition. Les accessoires et costumes figurent les lieux en faisant travailler l'imaginaire du spectateur. L'une des autres prouesses du spectacle est de faire endosser à trois des cinq comédiens une trentaine de personnages : Olivier Solivérès joue principalement un Charles Quint très singulier, Erwan Creignou un Clément VII survolté et Guillaume Bouchède un présentateur télé déjanté !".

Notre Austin Powers post-médiéval sera, quant à lui, campé par Sébastien Castro qui s'est récemment illustré dans Le Comique de Pierre Palmade, Amour et Chipolatas de Jean-Luc Lemoine ou encore son adaptation au Théâtre Montreux-Riviera de Tout le plaisir est pour nous !, de Ray Cooney et John Chapman. "Mission Florimont et Le Tour du monde sont de purs divertissements, avec cette particularité d'être intelligents, ce qui les rend savoureux et inoubliables... Florimont est un gros nul mais cela ne l'empêche pas de croire qu'il est vraiment doué ! Il rencontre et sauve sa belle en forêt alors qu'elle se fait attaquer par des brigands, et comme elle est absolument charmante, il en tombe amoureux...

En fait de blanche colombe, il s'agit d'une espionne prête à tout pour lui soutirer des informations ! C'est sans compter le sex appeal de Florimont qui la conduira à se prendre dans les filets de son propre plan machiavélique ! Dans notre duo, elle est la meneuse et je suis le charlot, celui qui croit bien faire mais qui est toujours à côté de la plaque, comme Pierre Richard dans ses films avec Gérard Depardieu !"
Zoom par Alain Bugnard
Paru le 22/07/2009

-
Haut