Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Isabelle Ferron
D.R.


“Le siècle sera féminin ou ne sera pas…”
La nouvelle création de Dominique Coubes et Nathalie Vierne, directeurs du Gymnase, réunit sur la grande scène du théâtre treize personnalités aux tempéraments aussi divers que variés : Doc Gynéco, Philippe Lellouche, Isabelle Ferron, Vincent Moscato ou encore Charlotte Valandrey.
Élections présidentielles, entre deux tours. La France est en émoi : la candidate centriste a remporté la première manche, rejetant le candidat PS dans les ténèbres extérieures. Quelles positions les machos de gauche et les femmes de droite vont-ils adopter ? Réponse par le prisme d'un petit immeuble de la capitale où cohabitent quatre couples... Bien que ses auteurs ne manquent pas d'épingler l'hypocrisie de la gauche bien-pensante et le conservatisme de la droite réactionnaire, Le siècle sera féminin ou ne sera pas... ne se veut en aucun cas une pièce politique. Comme le souligne Isabelle Ferron, comédienne aussi à l'aise dans le registre de la farce que celui de la comédie musicale (À fond la caisse, Un violon sur le toit...) : "Cette élection n'est qu'un prétexte pour aborder l'éternelle thématique des rapports hommes-femmes et souligner les rapports dominants-dominés. Souvent, les dominés ne sont pas ceux que l'on croit !" Et à Philippe Lellouche, auteur et interprète des savoureux Jeux de la vérité, de renchérir : "Il n'y a pas de motifs de réflexion, c'est une vraie comédie dont l'intérêt principal réside dans le mélange d'énergies très différentes." Une heure trente durant, le spectateur assiste à un tourbillon de discussions enflammées réunissant tantôt les maris, tantôt les épouses, autour d'une seule et même question : la guerre des sexes. Le tout au gré d'une scénographie originale permettant de pénétrer l'intimité de chaque couple. Nous découvrons ainsi Doc Gynéco en homme au foyer sous contraceptifs, Maxime en intégriste bourgeois ou encore Vincent Moscato, en jardinier idolâtrant la figure de Jean Jaurès, par ailleurs époux encombrant du personnage d'Isabelle Ferron : "Je m'éclate vraiment avec Vincent, Philippe ou Maxime car nous partageons le même sens du comique. Cette complicité est d'autant plus appréciable que la pièce n'est pas évidente à jouer avec ses nombreuses entrées et sorties, ses scènes très courtes... J'aime beaucoup ce personnage attendrissant de femme de ménage qui ne cause pas très bien le français et supporte les humeurs de son bourrin de mari !" Philippe Lellouche est, quant à lui, Monsieur Bernard, directeur d'entreprise marié au personnage de Charlotte Valandrey : "Ce n'est pas un malin, il est lâche, totalement faux-cul, en admiration devant sa femme et sous sa coupe, bien qu'il s'en défende : il doit supporter chez lui sa déjantée de belle-mère. Ce qui ne l'empêche toutefois pas de draguer sous son propre toit !" Vous l'aurez compris, Le siècle sera féminin ou ne sera pas... fait figure de blockbuster et saura séduire les amateurs de comédies légères.
Zoom par Alain Bugnard
Paru le 15/06/2009

-
Haut