Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Sophie Cadalen
Une subtile joueuse de l’amour et du hasard
Psychanalyste spécialiste du couple et écrivaine, Sophie Cadalen revient à l'un de ses grands amours : le théâtre. Cette fervente militante antisexiste, qui met en pièces
le concept "hommes de Mars et femmes de Vénus", se retrouve aujourd'hui sur les planches. Retour sur la genèse improbable de "Tu m'aimes comment ?".
De quelle manière êtes-vous venue à cette pièce ?
C'est plutôt elle qui est venue à moi, pour ne pas dire revenue. Pendant longtemps j'ai voulu être comédienne, et après m'être plongée dans mes névroses sur le divan, je suis devenue psychanalyste, renonçant au théâtre, sans douleur ni tristesse d'ailleurs. Et récemment, Hervé Nahel, un très bon ami, me donne le manuscrit d'une pièce qu'il veut concrétiser, que j'avais écrite il y a quatorze ans pour lui et moi - pièce que j'avais complètement oubliée ! La monter fut vite une évidence.

Comment renoue-t-on avec une pièce personnelle et oubliée ?
On est surpris, puis on retravaille beaucoup aussi. On se réécrit, en fait. Il y a dans cette pièce tout ce qui était en devenir, tout ce que j'ai développé ensuite par écrit : l'érotisme et le romanesque, le désir, l'essai psychanalytique sur le couple, l'amour et les préjugés hommes-femmes. C'est aussi une pièce sur le couple et ses mensonges, cette lutte de pouvoir plutôt que d'amour.

Comédie profonde, donc ?
Oui, on parle de l'intime, parfois avec provocation mais sans vulgarité et, bien sûr, du couple, et pas forcément celui qu'on est, mais aussi celui qu'on fantasme, idéalise, qu'on nous impose,
celui des autres. L'autre.
Interview par Samuel Ganes
Paru le 15/05/2009

-
Haut