Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Didier Bezace
© Brigitte Enguerant


Après la répétition
Le metteur en scène Laurent Laffargue réunit Didier Bezace, Fanny Cottençon et Céline Sallette pour une réflexion sur le rapport entre fiction et réalité signée Ingmar Bergman.
La mise en abyme du théâtre, la relation de l'art dramatique à la vie, la frontière entre l'illusion et la réalité... Toutes ces questions se situent, depuis quelques années, au cœur du travail de Laurent Laffargue. Faisant suite aux Géants de la montagne de Luigi Pirandello, à La Grande Magie d'Eduardo de Filippo, le metteur en scène reprend Après la répétition d'Ingmar Bergman au théâtre de l'Athénée (spectacle créé en janvier 2008 à La Rochelle), une nouvelle pièce à travers laquelle il s'interroge sur son art. "Le théâtre est un thème que j'ai souvent abordé, confie-t-il, ainsi que la mise en abyme du jeu dans le jeu. Dans 'Après la répétition', on assiste au processus de création, au travail d'un metteur en scène avec une jeune comédienne, ainsi qu'aux relations sentimentales entre ce même metteur en scène et deux femmes." Réalité ? Rêve d'un artiste assoupi ? Laurent Laffargue reste sur "le fil ténu" de l'incertitude, refusant de définir précisément dans quel temps les personnages se trouvent. "Je souhaite travailler sur l'ambiguïté qui traverse la pièce, précise-t-il, donner l'impression d'un temps étrange où les contours restent vagues et flous, souligner sans affirmer, pour laisser les spectateurs entre rêve et réalité."?
Paru le 29/11/2008

-
Haut