Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Elisabeth De Sauverzac


Audimat
Rencontre avec le jeune auteur-compositeur Tancrède et l'un des interprètes Frédéric Norbert, pour cette création grand public, 100 % française aux influences "musicals US".
Tancrède

Destiné à une carrière d'avocat, il quitte le Barreau de Paris pour se consacrer pleinement à la musique. Ce jeune homme de talent à l'écriture riche, drôle et sensible, a déjà rencontré le succès avec deux albums et une tournée de concerts en France. Audimat est sa première comédie musicale. "J'ai commencé l'écriture de ce spectacle il y a trois ans. Le sujet m'a été inspiré par les rencontres que j'ai faites au moment de la promotion de mon second album. Tout le monde sait ce qu'est une télévision, LA télévision. Même ceux qui ne la regardent pas en sont victimes. Je n'ai pas voulu attaquer ou critiquer, ce serait trop facile et d'un banal ! Je préfère susciter la réflexion. Qui décide aujourd'hui de la télévision ? Les producteurs ou la ménagère de moins de 50 ans ? C'est un peu la question de l'œuf et de la poule." Poser des questions mais aussi divertir, Tancrède n'oublie pas ses influences : "Je suis un enfant de Broadway ! J'ai grandi avec les comédies musicales ! Je suis sensible à l'écriture et à la musique mais également à la danse, à la magie de l'harmonie d'un tout. Même si véhiculer des messages est important, mon envie première et mon but quand j'ai écrit 'Audimat' étaient avant tout de faire rire, et d'émerveiller."

Frédéric Norbert

Remarqué aux côtés de Poiret et Serrault dans La Cage aux folles où il jouait le jeune Salomé, mémorable dans le rôle de Rocky Tam Tam dans Cats, Frédéric Norbert a une carrière inégalable. Théâtre, comédies musicales, cinéma et télévision, il incarne aussi la réussite d'un Français aux États-Unis, jouant et dansant à New York, au Mac-Haydn Theater ou encore au Café Versailles, lieu mythique où se produisait Piaf à la mort de Cerdan. On l'a vu récemment au théâtre dans C.33 ou encore Six personnages en quête d'auteur. Il nous revient aujourd'hui dans Audimat : "Dès la première lecture, on sentait que l'auteur avait une vraie culture des comédies musicales, j'ai accepté de suite ! J'y joue un producteur télé, qui se retrouve après de nombreuses années de succès, face à de nouvelles chaînes concurrentes, et trahi par de nouveaux venus à qui il a tout appris. C'est un homme en fin de parcours. Il cache ses larmes derrière des sourires artificiels, il se sent incompris, seul... C'est un personnage très attachant mais aussi très amusant, car il ne se laisse pas faire. Audimat traduit bien cette fatalité cruelle de la vie qu'on a tous connue, cette vie qui nous reprend tout après nous l'avoir donné. C'est cyniquement drôle mais aussi touchant."
Dossier par Samuel Ganes
Paru le 15/11/2008

-
Haut