Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Jean-Yves Ruf
© Michel Gantner


Mesure pour mesure
Après "Comme il vous plaira" en 2003, Jean-Yves Ruf revient à la MC93 avec une nouvelle pièce de William Shakespeare. Il met en scène "Mesure pour mesure", une œuvre entre farce et comédie tragique.
Comédie ? Tragédie ? Farce ? Mesure pour mesure fait partie des pièces de William Shakespeare qui ont toujours posé de grands problèmes aux classificateurs. "Tel Comme il vous plaira, déclare Jean-Yves Ruf, ce texte est un monstre inclassable, et c'est bien ce qui me plaît. Il y a une liberté de ton, une impertinence dans l'écriture, une jubilation de la forme qui est une gageure pour les comédiens et pour le metteur en scène, mais une gageure excitante. (...) Il y a un plaisir de la plume, du jeu des formes et des niveaux de langue que traduit bien Markowicz (NDLR, auteur du texte français), car il a une oreille de musicien et s'occupe beaucoup des frottements internes à l'écriture. Et puis, il y a le désir. Comme il vous plaira est une pièce sur la découverte du désir ; [Mesure pour mesure] est une pièce sur la négation du désir." Une pièce qui désigne ainsi toutes les contradictions traversant l'homme lorsque ce dernier est confronté à la pulsion sexuelle, mais aussi au pouvoir, à la frustration, à la morale... Peut-on imposer la vertu publique et privée par la terreur ? Le désir de pureté est-il envisageable sans frustrations destructrices et mutilantes ? Les interrogations que dévoile Mesure pour mesure résonnent, dans notre époque secouée par les intégrismes, de façon particulièrement aiguë.
Zoom par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 03/11/2008

-
Haut