Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Les Vacances de Josepha
Un fils peut en cacher un autre
Je dois l'avouer, je m'attendais à une comédie de Boulevard où Danièle Evenou ferait son show... Eh bien non ! Comme l'histoire qu'elle raconte, cette pièce de Dany Laurent ("Comme en 14") évolue entre émotion et comédie.
Telle Mary Poppins, sans parapluie, mais avec un transat, Josepha arrive un beau matin avant tout autre candidate chez un jeune couple en quête d'une gouvernante. Sa sollicitude, son enthousiasme et sa vivacité font mouche. Elle est engagée. Mais très vite, l'employée modèle en fait un peu trop, se mêlant de ce qui ne la regarde absolument pas. Elle chouchoute Valentin et Caroline comme s'il s'agissait de ses propres enfants. Et pour cause ! Josepha nous l'expliquera vite au cours du premier de ses, nombreux, apartés : son nouveau patron est, en fait, son fils. N'ayant pas eu les moyens de l'élever, elle l'a confié à une famille aimante et capable de lui assurer un bel avenir. En contrepartie, elle ne devait jamais se manifester, ne jamais dire à son fils la vérité sur ses origines. Jusque-là, Josepha a tenu parole. Mais aujourd'hui, trahira-t-elle son serment ? En attendant, c'est un rayon de soleil qui entre dans cette maison sous pression. Rayon de soleil aussi sur scène en la personne de la gracieuse et sensible Danièle Evenou, drôle sans jamais trop en faire, et émouvante quand il le faut. Le fait que son - très bon - partenaire, Jean-Baptiste Martin, soit aussi son fils dans la vie ajoute une petite touche aussi amusante que sympathique. Entre eux, Julia Duchaussoy tient bien sa place et fait honneur à ses origines. Un moment charmant, une pièce bien écrite, bien jouée, bien mise en scène (Yves Pignot)... que demander de plus ?
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 15/07/2008

-
Haut