Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

© Xavier Lahache


Merci Jean-Claude
Une comédie qui allume la télé
Bruno Chapelle et Camille Saféris, ses auteurs, s'amusent avec un milieu qu'ils connaissent bien l'un et l'autre car ils ont largement mis les pieds dans le PAF ("Caméra Café", "H", "Samantha"...).
Thierry Flach est une star de la télé. Animateur et producteur à qui tout réussit, il va vivre la pire journée de sa vie car une tuile vient de lui tomber sur le pif : son ennemi juré, voisin avec qui il s'est violemment accroché, est nommé à la tête des chaînes publiques... où il officie ! Comment se sortir de là ? Et si son salut venait d'un peintre en bâtiment ? Il dirait "Merci Jean-Claude" ! Le Jean-Claude en question est du genre à foncer et à copiner avec tout le monde. Il est gentil mais pourrait bien se noyer dans ce milieu qui l'attire comme un aimant. Il a surtout tendance à se mêler de tout... surtout quand ça ne le regarde pas. Et plus d'une fois, tout le monde va se prendre les pieds dans le tapis car, entre autres quiproquos, le futur grand patron a une fille et emploie une baby-sitter. L'une est un laideron de la pire espèce, l'autre est une adorable sexy girl. Les clichés ayant la dent dure, les protagonistes s'emmêleront les pinceaux à deviner qui est qui, puis tout rentrera dans l'ordre... Le milieu de la télé, s'il est omniprésent, est surtout un prétexte. Pas question de découvrir ici une histoire vraie, mais juste d'entendre quelques petites phrases assassines du genre "Ne jamais prendre les téléspectateurs pour des crétins mais ne jamais oublier qu'ils le sont". Dans la bonne tradition du Boulevard, cette comédie est menée tambour battant par des comédiens qui s'amusent et nous amusent. Une soirée placée sous le signe du divertissement... mais attention, Barnabé est de retour (comprenne qui verra !).
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 03/06/2008

-
Haut