Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Chris Orlandi
dans “Je suis fou de ma psy !”
Entre Freud et Pierre Dac, le charme italien de cet humoriste opère.
Son ex l'ayant quitté, il est à la fois malheureux et très en colère. Pour s'en sortir, il a recours à une psy... dont il tombe amoureux ! Thème bateau, me direz-vous. Oui, d'accord, cette histoire est somme toute largement banalisée par la scène comme par la vie. Ce qui fonctionne avant tout ici, c'est la personnalité du comédien qui l'interprète. Chris Orlandi a du style, de l'aplomb et du charme. Il est bon comédien et, ce qui ne gâche rien, beau gosse, genre propre sur lui, vous voyez ? Pour autant, l'artiste n'est pas lisse. Au contraire, il aime varier les genres. Passant du stand up au jeu en situation, du discours sérieux à la folie furieuse, il entremêle habilement confidences au public, convention théâtrale classique, chansons, les jeux de mots les plus usés et des métaphores aussi recherchées qu'hilarantes. Revendiquant ses origines italiennes, Chris Orlandi campe un personnage un brin macho qui adore se faire mousser mais est doté d'autant de sensibilité que de susceptibilité, un excellent dosage pour nous le rendre sympathique. Attention cependant, si vous désirez rester simple spectateur, ne vous placez pas au premier rang. Sinon, vous pourriez devenir tête de Turc pour amuser la galerie, procédé dont cet humoriste pourrait fort bien se passer au regard de son talent. Mais, en séducteur jusqu'au bout, il remercie par de vrais cadeaux ceux qu'il a pris à partie... la classe !
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 24/12/2007

-
Haut