Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

Agnès Boury.
D.R.


Panique à bord
La croisière s’amuse
Ariane Pirie, Gilles Vajou, Christine Bonnard, Vincent Heden, Angélique Rivoux et Jacques Verzier sont sur un bateau avec Agnès Boury au gouvernail, Stéphane Laporte au scénario et Patrick Laviosa à la musique. Avec pareil équipage, "Panique à bord" s'impose comme la comédie musicale loufoque et déjantée de cette rentrée théâtrale. Le navire résistera-t-il à cet assaut de tempéraments explosifs ? Rien n'est moins sûr !
Madeleine (Angélique Rivoux) et Pierre (Gilles Vajou), couple en panne de libido, embarquent sur le paquebot de luxe Titania, en quête de folles aventures sexuelles, tandis que Joséphine (Christine Bonnard) et Kévin (Vincent Heden), duo de pirates insolite, manœuvrent en sourdine pour piller les passagers. Ajoutez à cela une chanteuse énigmatique (Ariane Pirie) harcelée par un membre du personnel navigant schizophrène (Jacques Verzier) prêt à faire exploser une bombe ! Impossible d'en dire plus sans déflorer les personnalités facétieuses de chacun des protagonistes et les multiples rebondissements qui jalonnent cette aventure absurde et rocambolesque, avant tout prétexte à réunir quelques-unes des personnalités les plus audacieuses du musical parisien. Aux commandes du navire, Agnès Boury, qui a récemment signé les mises en scène de Créatures et des Hors-la-loi, confirme le caractère fou furieux de l'entreprise : "Les projets qui m'amusent le plus sont ceux qui proposent à la fois un sujet marginal tout en laissant une véritable marge de manœuvre au metteur en scène et aux comédiens. Nous racontons cette odyssée avec une envie commune, avérée et officielle, d'explorer une forme burlesque sans nous priver d'aucune aberration scénographique ou dramaturgique ! C'est un pari que l'on peut tenir avec cette troupe puisque nous avons tous un sérieux grain de folie avec l'amour du travail bien fait ! Il y a une véritable émulation pour faire des bêtises !" D'autant que ces personnages, petites montres ordinaires, sont bêtes et méchants : "Ils sont amoraux, égotiques, imbus d'eux-mêmes, mais tout épouvantables qu'ils soient, ils restent sympathiques ! Ils reflètent des comportements très actuels."

Ariane Pirie, chanteuse de charme

La star du Titania, c'est Ariane Pirie, alias Jenny : "Je suis la chanteuse du bateau, un personnage très glamour, ce qui me change des sorcières ! Pour une fois, j'incarne un personnage soft mais je cache un lourd secret et vais d'ailleurs perdre de mon sex-appeal au fur et à mesure des révélations !" Récemment à l'affiche des Hors-la-loi et de Créatures, Ariane Pirie fait partie de ces comédiennes rares dont la seule apparition suffit à déclencher l'hilarité générale tant elle sait exprimer le ridicule d'une situation. Remarquée par Jérôme Savary, qui lui confia son premier rôle sur Zazou (aventure qui scella sa rencontre artistique avec Alexandre Bonstein), elle fut aussi invitée à jouer une héroïne canine pour Alfredo Arias dans Peines de cœur d'une chatte anglaise. "Je n'ai joué que dans des comédies musicales. J'ai donc fini par me dire que j'étais chanteuse même si au départ je n'étais que danseuse ! Peut-être parce que j'ai une tête bizarre, on m'a toujours proposé de participer à de bons délires qui furent tous jouissifs." Et la tragédie ? "Ça n'est jamais venu à l'idée de personne ! Je pense que la vie en préservera les spectateurs !"

Christine Bonnard, mère maquerelle

Après avoir vu Nonnesens, comment oublier la remarquable performance de Sœur Amnésie, la religieuse claquettiste du couvent Sainte-Rita ! Après avoir joué aussi les jeunes filles romantiques juives du xixe siècle pour Un violon sur le toit, la très talentueuse Christine Bonnard se glissera dans la peau d'une mère proxénète pour Panique à bord : "Elle est excentrique, totalement amorale, rien ne la choque, seul l'appât du gain l'attire et tous les moyens sont bons ! La preuve ? Elle incite son fils unique - et mineur - à coucher avec des hommes pour les surprendre sur le fait et leur tirer un maximum de pognon ! Ce rôle est vraiment un cadeau car je n'avais jamais encore eu à jouer de personnage monstrueux. Ils sont d'ailleurs amoraux avec un tel naturel, qu'ils passent davantage pour des abrutis et des fous !"

Vincent Heden, l'objet du désir

Beaucoup plus inattendue en revanche, la présence du charismatique Vincent Heden, qui nous avait jusqu'alors habitués à des rôles plus sages : Tintin dans Le Temple du Soleil, Paul Claudel dans Camille C., Judas dans Jésus-Christ Superstar ou encore Alcandre dans L'Illusion comique. "L'écriture de Stéphane Laporte a été directement influencée part le groupe de comédiens. Comme il me connaît bien, je pense qu'il voulait m'offrir un genre de rôle que l'on n'ose jamais me proposer et qui pourtant m'intéresse : j'ai incarné jusqu'à présent des anges, des dieux, des romantiques et il me raccroche ici à quelque chose de plus terre-à-terre ! C'est un texte très cru, mais il y a une grande poésie, dans la mesure où ces personnages n'appartiennent pas à une réalité, mais à une bande dessinée, un conte de fées moderne. C'est en ce sens que le challenge est assez réussi car on arrive à avoir des propos dérangeants, politiquement borderline, évoqués avec une grandeur candeur. C'est comme un rêve, les choses arrivent on ne sait pas trop pourquoi ni comment avec des ruptures tout le temps. Et si j'ai une mère abominable, je n'en suis pas pour autant la victime, car je suis totalement consentant ! Ce qui est encore plus amoral !"
Dossier par Alain Bugnard
Paru le 20/08/2007

-
Haut