Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Autopsy de petits crimes innocents
Mortellement drôle !
On lui aurait donné le bon Dieu sans confession... las, elle se confesse !
Il faut pourtant bien l'avouer, elle a des circonstances atténuantes. D'une mère entraîneuse et d'un père proxénète, elle a appris des choses pas très catholiques et n'a jamais eu idée de ce que l'on peut ou ne pas faire. Pour le reste, elle a dû se débrouiller par elle-même : le collège lui a offert un perfectionnement de première classe en mensonges, elle a découvert les lois de la physique en jetant des chats de lieux de plus en plus hauts... Mais ce qui lui a surtout servi dans la vie, c'est la façon dont son père réglait les problèmes, radicalement. De fait, si on l'asticote un peu trop, elle organise en toute innocence un accident dont la victime ne se relève jamais... Juliette Stevez est l'interprète de cette serial killeuse d'une candeur désarmante. En fillette, puis ado et enfin adulte, elle joue avec un naturel confondant un texte aussi horrible que désopilant signé Gérald Gruhn. Dénué de tout sens moral, son personnage s'exprime dans une langue pleine d'humour et de précision qui fait naître une multitude d'images des plus cocasses aux plus effarantes. Pour couronner le tout, la mise en scène de Josiane Pinson, d'une grande sobriété avec un zeste de fantaisie, laisse toute la place au texte et au jeu de la comédienne. Un sans-faute !
Zoom par Caroline Fabre
Paru le 23/02/2007

-
Haut