Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Patrick Laviosa
Fort de son succès au Rond-Point, "Le Cabaret des hommes perdus" s'installe à la Pépinière-Opéra à partir du
21 novembre. Retour sur l'un des meilleurs spectacles de cette rentrée théâtrale en compagnie de Patrick Laviosa, le compositeur et interprète, au piano, des sulfureuses ritournelles de ce "Marpy Show" !
Quel accueil vous a réservé le public ?
Nous avons pratiquement joué à guichet fermé ! Certains ont vu une pièce burlesque, délirante, à mourir de rire, dont ils sont sortis ragaillardis. D'autres, au contraire, ont vu quelque chose de tragique, de glauque, et sont sortis en pleurant ! Les gens sont époustouflés par la forme du spectacle, le mélange des genres et la prestation des comédiens, notamment celle de Denis d'Arcangelo qui remporte tous les suffrages ! L'idée de départ de Jean-Luc Revol était de faire un spectacle militant mais, finalement, il n'est pas perçu comme tel et c'est son point fort. Le scoop, c'est que Jean-Luc remplacera trois fois Denis qui est appelé à jouer Madame Raymonde !

Contrairement à tes prestations dans Créatures ou Les Hors-la-loi, tu restes toujours dans l'ombre pour ce Cabaret...
C'est très frustrant car j'aime bien faire le comédien ! Ma collaboration avec Christian Siméon pour l'écriture des chansons fut tellement concluante que nous souhaitons bientôt écrire un nouveau spectacle pour la même équipe... et, cette fois, j'interviendrai peut-être sur scène !

Quels sont tes projets ?
Les Hors-la-loi en tournée. J'ai aussi composé une comédie musicale avec Stéphane Laporte, Panique à bord, qui se jouera à la rentrée 2007 au Vingtième Théâtre.
Interview par Alain Bugnard
Paru le 11/01/2007

-
Haut