Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Stéphane Casez
Sa carrière débute avec Les Astrobaldings, duo qui fit la joie des spectateurs dans les années 90. Également directeur du Boui-Boui à Lyon, il programme "Arrête de pleurer Pénélope !" et, devant l'incroyable succès de cette comédie, s'improvise producteur. En cette rentrée, le Trévise le reçoit dans "Des soucis et des potes !" et le Fontaine accueille "Arrête de pleurer Pénélope 2", spectacles qu'il coproduit avec M6.
Du début de Pénélope
à la naissance des Potes

C'était il y a sept ans. Les filles s'y sont tout de suite reconnues et les garçons pouvaient y voir ce qui se passe dans la tête des femmes de leur vie (copines, sœurs, mères, femmes...). Le bouche-à-oreille a immédiatement fonctionné et la pièce tourne encore ! Je cherchais depuis longtemps un bon texte qui ferait parler les hommes de leur vie, de leur rapport au monde, aux femmes. J'avais presque perdu espoir quand je reçus celui d'un jeune auteur, Vincent Farragi. Des soucis et des potes ! est sa première pièce et c'est un dialoguiste hors pair. On y voit trois types à la dérive dans un monde pour lequel ils ne sont pas préparés. L'un d'eux, plaqué par sa nana, se confie à son meilleur pote, lequel n'arrive pas à lui dire qu'il est devenu l'amant de sa femme... Leur histoire n'a donc rien à voir avec celle de Pénélope, mais ils vont évoquer leurs galères, sur les mêmes sujets, amour, amitié, sexe, boulot. C'est en quelque sorte la réponse masculine à Pénélope.

De la différence entre
les hommes et les femmes

Les filles sont toujours plus rapides. Par exemple, pour leur premier bilan, les hommes ont besoin d'une dizaine d'années de plus. Les femmes, lucides, savent se moquer d'elles. Les hommes, d'une mauvaise foi parfaite, rient de ce qu'ils reconnaissent des autres. Et à la sortie du théâtre, c'est le bouquet, les hommes et les femmes ont des opinions radicalement différentes sur les personnages. Bref, nous vivons carrément dans deux mondes opposés !

Pénélope, la suite,
une première au théâtre

La première pièce se terminait sur un constat d'échec. Dans celle-ci, les filles ont cinq ans de plus. Côté professionnel et affectif, tout va bien mieux. L'une d'elles attend même un enfant. Mais, l'argent n'a pas résolu leurs anciens problèmes et d'autres déboulent... comme dans la vraie vie. Le premier public de Pénélope était vraiment atypique. Jeune, du même âge que les personnages, il était plus habitué des salles de ciné que de théâtre. Il est venu parce qu'on parlait de lui, de choses qui l'intéressaient et dont il riait. Il a lui aussi pris de la bouteille, mais réagit toujours aux mêmes codes : un film à succès peu engendrer un numéro deux, trois..., il est accro à la saison 2 de sa série préférée. Comme il a adopté nos héroïnes, je suis persuadé qu'il a envie de connaître la suite de leurs aventures ... même si cela ne s'est jamais fait au théâtre.
Portrait par Caroline Fabre
Paru le 27/10/2006

-
Haut