Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


François Leclère
Décloisonnement, ouverture, pluralité
Directeur artistique du Salon du théâtre et de la Foire Saint-Germain, François Leclère souhaite renouer le lien entre le public et les multiples acteurs du monde de l'art dramatique. Auteurs, metteurs en scène, comédiens, éditeurs... Ce grand melting-pot, centré autour de l'écriture contemporaine, est l'occasion d'aller à la rencontre des hommes et des femmes qui composent notre paysage théâtral.
Lorsque l'ancien marché de l'édition théâtrale, qui avait lieu devant le théâtre de l'Odéon à la période de la Fureur de lire, a cessé d'exister, François Leclère n'a pas voulu prendre le deuil d'un secteur trop souvent considéré comme le parent pauvre de la littérature. Répondant à la frustration d'auteurs et d'éditeurs soucieux de retrouver une vitrine et de sortir du ghetto dans lequel ils se sentaient cantonnés, le directeur artistique de la Foire Saint-Germain a décidé, en 2002, de se servir de cette structure pour créer un salon festif réunissant non seulement les maisons d'édition, mais tous les autres corps de métier du théâtre.
"Même si le point de départ du salon, c'est le texte", déclare François Leclère, "notre ambition est de le replacer dans son environnement. L'idée est de présenter, à un public le plus large possible, des lectures, des débats, des signatures, des mises en espace, des travaux d'école, de mettre en relation le spectacle, la lecture et l'objet livre. Le salon est une immense librairie, tout comme une immense scène, ce qui donne l'occasion aux visiteurs, en un seul lieu, d'avoir accès à toutes les facettes du théâtre. Car, ce qui m'intéresse, c'est de décloisonner, d'être à l'écoute de ce qui se fait et de ce qui se fera, dans un souci
d'ouverture et de pluralité."Afin de permettre au plus grand nombre de participer à cette grande fête de l'art dramatique, le Salon du théâtre se déroulera, cette année, un week-end (le vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 juin). "Après trois années d'existence, j'ai senti que, pour nous ouvrir à de nouveaux publics, il fallait que cette manifestation soit organisée un peu différemment", avoue le directeur artistique. Une évolution qui passe également par une plus grande place consacrée aux enfants, la journée du dimanche leur étant dédiée à travers des lectures "jeune public" et un goûter théâtral. Autre nouveauté de cette quatrième édition : la présence d'un auteur-invité dont on pourra (ré)entendre certains textes et partager les coups de cœur en découvrant les artistes qu'il aura souhaité mettre en lumière. C'est Laurent Gaudé, prix Goncourt 2004 pour Le Soleil des Scorta, qui fera office de fil rouge. "Je connais Laurent Gaudé depuis longtemps", explique François Leclère, "j'aime son écriture, son travail sur le récit et sur l'épique. L'associer au salon est un acte de fidélité de ma part, mais aussi une façon de permettre aux personnes qui ne connaissent que ses romans d'entendre ses pièces et, plus généralement, de mieux faire connaissance avec le monde du théâtre".
Manuel Piolat Soleymat
Paru le 21/06/2006

-
Haut