Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


“Dieu habite Düsseldorf”
Comédies humaines déjantées
Pour son retour sur scène Artus de Penguern a trouvé un auteur à la hauteur de son décalage persistant, Sébastien Thiéry, un maître du "non-sens" servi aux petits oignons par des comédiens au poil et un metteur en scène sérieusement illuminé.
Dieu habite-t-il Düsseldorf ou - comme le soutient le Vatican -, Barcelone ? Peu importe ! Pas de prise de tête théologique ici, ni de prise de tête tout court. Seulement des situations et des personnages complètement "barrés". Que dire d'autre en effet de ce fils qui a fait empailler son père vivant ? De cet homme qui se fait handicaper pour exister ? De cette boutique de zizis dotés du tout-multimédia ? De ce banquier qui n'accepte de donner de l'argent qu'en échange de bisous ? De cette conseillère prête à réserver la chambre la plus haute de l'hôtel pour que son interlocuteur réussisse son suicide ? Poussant au paroxysme de l'humour noir l'exploitation des névroses de l'homme moderne, cette comédie à sketches est, autre réjouissance, mise en scène avec brio. Christophe Lidon cadre en effet au cordeau le délire ambiant tout en glissant, là où on ne les attend pas, des impromptus burlesques inénarrables assurés par un trio de comédiens en tous points épatants. Ceux-ci, Marie Parouty, Artus de Penguern et l'auteur, au look strict, sérieux comme des papes, jouent le décalage de chaque instant avec une maîtrise parfaite. En somme, un spectacle à savourer sans modération, y compris par ceux qui n'aimeraient pas l'humour méchant de Chez Maman (série déjantée de Canal+ que l'on doit aussi à Sébastien Thiéry), car on ne le retrouve pas ici.
À vos réservations !
Caroline Fabre
Paru le 15/05/2006

-
Haut