Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Penis Desiderantis
Dualité intime à l’Espace Comédia
Après "Hyènes" de Christian Siméon en 2005, Samuel Ganes investit un nouveau monologue dont il est lui-même l'auteur. Librement inspiré de la confession épistolaire d'un aristocrate de la fin du xixe siècle, "Penis Desiderantis"* présente la personnalité troublée d'un être partagé entre un corps d'homme et une âme de femme.
Le personnage qu'incarne Samuel Ganes est un individu baroque, altier, misogyne, une sorte de dandy d'un autre âge dont l'humour acerbe cache des failles existentielles douloureuses. Car, bien que son identité et son corps le rangent parmi la gent masculine, ses désirs, ses goûts, ses aspirations intimes, révèlent en lui une profonde féminité. "Il s'agit d'un être très théâtral, qui déploie beaucoup d'artifices, s'expose aux regards des autres sans jamais se laisser totalement découvrir", explique le comédien. "Plus qu'un homosexuel, c'est un homme qui se sent femme. Il souffre profondément de cette position bancale dans laquelle l'a placé la nature, position qui le marginalise et lui interdit de vivre ses amours au grand jour." La mise en scène de Cyril Caremier et Samuel Ganes veille à ne pas emmurer cet homme meurtri à l'intérieur d'une époque. Au-delà de tout déterminisme temporel, c'est l'abîme de désespoir dissimulé derrière ses frasques que les deux artistes souhaitent inscrire au cœur de la représentation. Rejoignant ainsi une problématique universelle : celle de la pression qu'exercent les normes sociétales sur les individus se situant à leur marge.
Manuel Piolat Soleymat
Paru le 18/05/2006

-
Haut