Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


Anthéa Sogno :
Feydeau forever !
Après avoir triomphé avec sa troupe dans "Ciel ! Mon Feydeau !" au théâtre de La Michodière et à la Comédie-Bastille, Anthéa Sogno est à l'affiche du théâtre Mouffetard où elle interprète le rôle de Francine dans "La main passe" de Feydeau, adaptée et mise en scène de manière contemporaine par Mitch Hooper.
Avec sa longue chevelure brune, sa beauté méditerranéenne, sa sensualité à fleur de peau, son discours habité par la grâce, Anthéa Sogno se révèle une artiste fascinante. Car la passion brûle en elle. Elle avoue d'ailleurs ne vivre que pour le théâtre. Et ce n'est pas sans émotion qu'elle évoque la 400e et dernière représentation de Ciel ! Mon Feydeau ! : "C'est terrible de penser que les personnages qu'on a incarnés tous les soirs vont nous quitter. Ces êtres de rêve et de lumière avec lesquels on vit. Ma Lucienne me soufflait à toute heure des pensées qui n'étaient pas les miennes. Elle me surprenait, me faisait rire ou m'inquiétait." Anthéa fut révélée au public parisien grâce aux 700 représentations de son adaptation Une nuit avec Sacha Guitry : "Un spectacle, c'est un cadeau. On m'a appris à donner ce que j'ai de plus précieux, ce que j'aime le plus. Mais ce n'est qu'après avoir lu et relu tous les écrits de l'auteur adoré, quand je suis certaine d'être devenue sa meilleure amie, de le comprendre, de le deviner et de lui être fidèle que j'ose choisir ce qui, d'après moi, le représentera le mieux dans la diversité de son œuvre." Pour elle, il y a "saint Molière", "saint Marivaux", "saint Feydeau", "saint Pagnol" et Guitry : "Guitry, c'est Dieu !" Pour sa rentrée sur les planches, nous la retrouvons dans La main passe, mise en scène par Mitch Hooper. "Sous la direction de Mitch, les acteurs ne jouent pas : on a l'impression de voir des gens dans la vie !" Anthéa y incarne Francine, une femme très féminine, romantique et pragmatique à la fois : "Elle aime encore son mari mais n'est plus amoureuse de lui et s'éprend passionnément d'Hallidet dont elle devient la maîtresse. Cette fois, elle en est certaine, c'est l'homme de sa vie, le père de ses enfants, celui avec qui elle va se lier pour le reste de l'éternité." Mais les choses s'emballent. Une nuit, les amants s'endorment et ne se réveillent qu'au petit matin... "Francine, je l'adore, elle ose être amoureuse de l'amour et ne fait pas de concession ! Même si elle a peur, elle suit son cœur. Elle m'a déjà beaucoup appris : l'éternité, ça commence par un instant. C'est fou de constater à quel point les rôles nous guident dans nos vies. Ce sont des révélateurs. Ils viennent à nous pour nous éclairer. On se sent alors plusieurs femmes dans la même peau, multiples et unies, comme une hydre à deux têtes. 'Je' est plusieurs. Mais celle que j'ai le plus aimé jouer, c'est Chloé d''Une nuit avec Sacha Guitry', pour le coup, le rôle de ma vie : c'était du Anthéa de bout en bout !"
Portrait par Alain Bugnard
Paru le 09/12/2005

-
Haut