Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.


“Attention peinture fraîche”
Lupe Velez trace le portrait de Frida Kahlo
C'est lors d'une exposition madrilène que la comédienne Lupe Velez découvre la peinture de Frida Kahlo. Il s'agit pour elle d'un véritable coup de foudre. Bouleversée par les autoportraits de l'artiste mexicaine, elle décide d'écrire un monologue retraçant sa vie, texte qu'elle interprète sur la scène du Théâtre Déjazet.
Attention peinture fraîche nous plonge dans la vie privée et
artistique de Frida Kahlo. À
travers une langue colorée, imagée, Lupe Velez se confie à nous en son nom, d'une voix déterminée et empreinte de liberté. Déballant des œuvres qu'elle semble avoir fait transporter à Paris pour une exposition, Frida Kahlo commence par évoquer son art, fustige les critiques qui "ne comprennent rien à [sa] peinture et veulent [la] classer parmi les surréalistes". "Je ne sais pas si mes peintures sont surréalistes ou pas", ajoute-t-elle, "mais je sais qu'elles sont l'expression la plus franche de moi-même".
Un sacré caractère ? C'est ce que tendent à prouver le texte et l'interprétation de la comédienne. Mais aussi une femme meurtrie dans sa chair, qui gardera toute sa vie les séquelles d'un gravissime accident de la circulation. Une femme éperdument amoureuse de son époux, le peintre Diego Rivera. Une femme aux engagements politiques indéfectibles. Une femme au talent artistique
singulier, qui peindra une multitude d'autoportraits, révélant au monde ce visage à la beauté si particulière.
Dossier par Manuel Piolat Soleymat
Paru le 15/07/2005

-
Haut