Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.
Marciel en campagne de Marc Hollogne
Avec Anouk Grinberg sur écran !
au théâtre Comedia

Marciel récidive. Après l'énorme succès de Marciel monte à Paris, le mariage fou entre cinéma et théâtre opère toujours une magie complexe et infiniment plaisante.
Après être parti à la conquête de la capitale, le voici donc à la campagne. Toujours aussi bargeot. Et virtuose ! Entre les différents écrans installés sur la scène et le vaste plateau de la Comedia (ancien théâtre Eldorado), on ne sait plus quelle « réalité » choisir. On est encore éberlué de voir l'acteur du film sortir de l'écran tel quel, pour devenir un comédien sur la scène et continuer de dialoguer, comme si de rien n'était, avec les acteurs à l'écran, qui lui répondent ! Ou de voir le vrai journal qu'il vient de lancer traverser l'écran, poursuivant une trajectoire parfaite...

Mais le spectacle ne s'arrête pas à ces prouesses (réalisant, l'air de rien, le fantasme de La Rose pourpre du Caire, de Woody Allen). Les écrans nous montrent en effet tantôt la vue subjective du comédien, regardant par exemple par la fenêtre, tantôt ses pensées, tantôt une réalité exclusivement propre à la dimension du cinéma. Et voilà tout l'intérêt de l'alliance délirante entre la toile et la rampe : étendre la scène à l'infini et donner au film le corps du « réel »...
Zoom par Vincent Goupy
Paru le 15/11/2000

-
Haut