Connexion : Adhérent - Invité - Partenaire
Accueil Qui sommes nous Nos services Notre éthique Comment adhérer Questions courantes Contactez nous

D.R.
Glengarry de David Mamet
au théâtre du Rond-Point
Un véritable thriller américain sur scène ! Avec une poignée de monstres sacrés, la mise en scène de Marcel Maréchal nous captive comme au cinéma.
Ne vous fiez pas trop au sujet de la pièce : l'essentiel de ce thriller psychologique est dans son souffle. Que vous vous intéressiez ou non au monde des affaires immobilières évoqué par David Mamet, vous serez emportés par une implacable logique de comportements brutaux et cyniques.

Marcel Maréchal fait ses adieux à la belle salle Renaud-Barrault. Il est ici à son affaire : toujours en quête d'œuvres contemporaines, il a créé la pièce en 1985 à Marseille (dans son théâtre de La Criée), un an après la création aux États-Unis (1984).
David Mamet, né en 1947 à Chicago, y dresse un tableau noir d'un monde masculin du travail et de l'argent. Et d'après nature, puisqu'il fut lui-même un temps employé d'une agence immobilière. Devenu scénariste en 1980 puis réalisateur, il nourrit son univers théâtral du réalisme d'un cinéma indépendant.

Chapeau bas pour les décors de Michael Merritt, avec juste ce qu'il faut de kitsch grandiose, et pour les sept comédiens, salauds et généreux à souhait. Parmi eux, Michel Duchaussoy et Jean-Marc Thibault sont poignants de médiocrité et de misère humaine.
Zoom par Vincent Goupy
Paru le 15/11/2000

-
Haut